Message important | État de nos services

Le CIME est là pour vous mesdames. Cliquez ici pour consulter l’état de nos services.

Message important | État de nos services

Le CIME est là pour vous mesdames. Cliquez ici pour consulter l’état de nos services.

Travailler et aider un proche : une conciliation nécessaire

20 novembre 2018

Par Natalie Durocher, coordonnatrice aux opérations et chargée du projet de conciliation travail-famille-études-proche aidance

Plusieurs passeront par là un jour ou l’autre : prendre soin d’une personne avec diverses problématiques de santé ou en perte d’autonomie. Que ce soit nous, notre conjoint.e, un membre de la famille, notre collègue, un.e employé.e… la santé physique, psychologique et financière des nombreuses personnes qui doivent composer avec leur carrière, leur vie familiale et les responsabilités assumées gratuitement (tâches souvent coûteuses!) auprès de proches en perte d’autonomie occupe une place importante dans la vie de ces aidant.e.s et aura des impacts sur la vie professionnelle. La réalité des personnes proches aidantes en emploi ou en recherche d’emploi est un enjeu d’actualité incontournable et omniprésent au Québec.

En 2016, 24 % de la population adulte de la province offrait 1 h ou plus de soutien par semaine à un.e aîné.e. Plus de 50 % des personnes proches aidantes au Québec travaillent plus de 30 h par semaine et 64 % des personnes proches aidantes en emploi n’ont aucune flexibilité dans leur horaire de travail (www.csf.gouv.qc.ca/publications/proche-aidance). Le sujet de la proche aidance est tellement devenu incontournable au Québec que le nouveau gouvernement a nommé une Ministre responsable des Aînés et des Proches aidants , Marguerite Blais. C’est un pas important dans la mise en lumière de cet enjeux et dans l’application d’actions tangibles.

Le Centre d’intégration au marché de l’emploi (CIME) a lancé, le 5 novembre dernier, un Guide sur la proche aidance et l’emploi dédié au personnel d’intervention en employabilité. Le CIME a conçu ce guide pour outiller les intervenants et intervenantes accompagnant la clientèle dans la recherche d’emploi et le maintien en emploi. Les thèmes abordés sont, entre autres : les besoins de la personne proche aidante, le sentiment de culpabilité, la conciliation travail-proche aidance, l’usure de compassion, le processus de transition, l’intégration et le maintien en emploi, l’accommodement avec l’employeur, le transfert des compétences, etc. Cet outil d’accompagnement utile et concret comporte notamment :

  • de l’information statistique et théorique sur la proche aidance au Québec
  • des fiches-synthèse
  • des fiches d’activité
  • des pistes d’intervention
  • des mises en situation
  • des ressources

Ce guide a été réalisé grâce au soutien financier et à la participation de l’Appui Estrie pour les proches aidants d’aînés et a justement été lancé dans le cadre de la Semaine nationale des proches aidants, du 5 au 11 novembre dernier. À ce sujet, le 18 novembre dernier, une pièce de théâtre sur la proche aidance a été présentée, une initiative de l’APPUI Estrie, le CIME était sur place. (Pour plus de détails, allez jeter un œil au reportage de Radio-Canada.)

Méthodologie

Afin de mener à bien le projet, nous avons, comme dans toute étude, procédé à une cueillette et à une analyse documentaire et statistique. Nous avons également offert un atelier sur l’usure de compassion à une trentaine d’intervenant.e.s des organismes d’employabilité de l’Estrie et nous avons rencontré certains intervenant.e.s spécialistes en cellules d’expertises. Dans la dernière année, le CIME a proposé des formations ponctuelles, de l’accompagnement de personnes proches aidantes (rencontres individuelles, ateliers, conférences).

Au total, 77 personnes proches aidantes ont participé à l’une ou l’autre des activités offertes dans le cadre du projet; 15 ateliers de sensibilisation ont été animés auprès de 90 personnes en situation de proche aidance et 27 personnes proches aidantes ont reçu du soutien psychosocial en accompagnement individuel dans nos services d’aide à l’emploi totalisant 42 heures d’intervention directe. Le projet est présenté dans notre section Recherche et développement.

En tant que chargée du projet, j’aimerais en profiter pour remercier encore une fois les organismes partenaires ayant participé au projet, soit Orientation Travail, Intro-Travail et Carrefour jeunesse-emploi du Granit ainsi que Club de Placement de Windsor. Sans leur engagement, ce guide n’aurait pas été aussi complet.

Vous voulez votre guide sur la proche aidance et l’emploi?

Le guide est disponible en version électronique seulement via la section Publications de notre site web, allez le télécharger, c’est gratuit! Profitez-en pour jeter un coup d’œil à nos autres publications, elles aussi issues de recherches terrain.

Outre son objectif d’outiller le personnel d’intervention en employabilité, le CIME souhaite aussi souligner qu’il est grand temps que la conciliation travail-proche aidance, tout comme la conciliation travail-famille-étude, soit intégrée d’emblée dans les pratiques de gestion des ressources humaines de tout employeur. À ce sujet, le CIME offre une gamme complète de services-conseils aux employeurs via son volet consultant, n’hésitez jamais à communiquer avec nous : info@cime-emploi.com.

Dans l’approche systémique prônée par le CIME, il devient essentiel de sensibiliser toutes les sphères du marché du travail à la conciliation travail-famille-études-proche aidance. Pour ce faire, nous avons mis un très grand nombre d’outils disponibles tant pour l’individu, l’employeur que la collectivité sur notre micro-site web sur la conciliation : cime-emploi.com/conciliation, une réelle mine d’or pour répondre à toutes vos questions portant sur la conciliation en emploi. De surcroît, la section interactive du répertoire des mesures de conciliation est particulièrement concrète et utile pour passer à l’action! 

Natalie Durocher, Chargée de projet au CIME, Geneviève Collette, directrice générale du CIME. et Gwladys Sebogo, directrice générale de l’Appui Estrie