Message important | COVID-19

Le CIME toujours présent, mais différemment. Cliquez ici pour consulter l’état de nos services.

Message important | COVID-19

Le CIME toujours présent, mais différemment. Cliquez ici pour consulter l’état de nos services.

16 estriennes bénéficient de plats cuisinés par l’équipe du CIME pour Noël

17 décembre 2018

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Les employé.e.s du CIME ont cuisiné des plats pour 16 femmes en recherche d’emploi de la région.

« L’amélioration de la situation socioéconomique des femmes passe par la sécurité alimentaire. En ce temps des fêtes, où il y a plusieurs dépenses et où on se retrouve en famille, c’est réconfortant d’avoir quelques plats déjà cuisinés, précise Geneviève Collette, directrice générale du CIME. Même si nous aurions aimé cuisiner pour toutes nos participantes, nous avons dû choisir celles qui en bénéficieraient le plus ».

Une attention appréciée en ce temps des fêtes

C’est donc le 12 décembre dernier que les membres de l’équipe ont, tous ensemble, cuisiné sauce à spaghetti, potage, biscuits et desserts en pot. Le lendemain, nos intervenantes ont distribué les denrées à ces 16 participantes de nos mesures d’aide à l’emploi. Joana Méthot, conseillère à l’emploi et agente de milieu, raconte que les dons se sont faits dans l’émotion : « Les femmes étaient tellement touchées et reconnaissantes, elles n’en revenaient pas. Le fait qu’on ait cuisiné pour elles, elles ont tellement trouvé le geste important, au-delà de la nourriture, c’est l’attention qui était appréciée! »

« Toute l’année, nous aidons les femmes à se trouver un emploi, mais d’abord à se faire confiance, à apprendre à se connaître, confie Christina Nadeau-Yuill, conseillère d’orientation au CIME. On développe un lien particulier avec elles. Aujourd’hui, en leur remettant ces repas en cadeaux, on les aide d’une autre façon aussi. Et notre plus grand cadeau à nous, c’est quand elles nous annoncent fièrement qu’elles ont trouvé un emploi! » 

La sécurité alimentaire

Toujours dans l’optique de la sécurité alimentaire, le CIME a organisé un concours en novembre dernier qui a permis de remettre deux prix de 50 $ d’épicerie, une commandite de Maxi du Centre-Ville de Sherbrooke, à des femmes qui avaient recommandé le CIME. De plus, des collations sont offertes aux participantes lors des interventions de groupe du projet préparatoire à l’emploi. « Quand on travaille avec les femmes pour les aider à se mettre en mouvement et se trouver un emploi, puis qu’on réalise qu’elles ne sont pas concentrées parce qu’elles n’ont pas suffisamment mangé aujourd’hui, ça nous rappelle toute l’importance de la sécurité alimentaire », poursuit Joana, qui anime aussi une portion de la démarche de groupe, le projet préparatoire à l’emploi.

Un bond de presque 20 % de taux de placement

Le Centre d’intégration au marché de l’emploi a permis cette année à 55 femmes de se trouver un emploi ou de le maintenir et à 12 femmes de retourner ou de demeurer aux études. Le taux global de retour ou de maintien en emploi pour 2017-2018 est de 62 %, soit 19 % de plus qu’en 2016-2017.