Étude sur les besoins et les obstacles des femmes en rapport avec leurs conditions de travail et la conciliation travail-vie personnelle

En cours

Le CIME collabore avec le CSMO-Auto (Comité sectoriel de main-d’œuvre des services automobiles) afin de réaliser une étude de contexte avec ACS+. Cette étude porte sur les enjeux de la main-d’œuvre féminine dans l’industrie des services automobiles concernant la conciliation travail-vie personnelle et les conditions de travail.

Au printemps 2017, le CSMO-Auto lançait son étude de contexte avec ACS+ réalisée par le CIME et portant sur les enjeux affectant l’intégration des femmes dans le secteur des services automobiles dans l’un ou l’autre des quatre métiers traditionnellement masculins. La consultation réalisée pour l’étude avait permis de relever la grande préoccupation des travailleuses et des employeurs en matière de conciliation travail-famille.

Deux guides ont été développés par le CIME, en collaboration avec le CSMO-Auto, pour le projet GPS (Gestion proactive et stratégique de la main-d’œuvre féminine). Ces guides favorisent la mise en place des meilleures pratiques en ressources humaines visant la mixité en emploi et l’avancement des femmes dans l’industrie des services automobiles.

» Pour tous les détails à propos de ces guides, consultez le site web de CSMO-Auto.

Dans un esprit de continuité et pour aller encore plus loin, le CSMO-Auto a confié au CIME une nouvelle étude de contexte avec ACS+ pour documenter les enjeux et les besoins de la main-d’œuvre en conciliation travail-famille et émettre des recommandations adaptées aux réalités de cette industrie. Ce portrait permettra également de cibler les besoins et les défis des entreprises pour la mise en place de conditions et de mesures favorables à la rétention et au maintien de la main-d’œuvre dans le secteur.

Les résultats de l’étude permettront de développer des outils de gestion afin de soutenir le recrutement et le maintien en emploi de la main-d’œuvre du secteur de l’industrie des services automobiles.

Ce mandat se terminera au printemps 2019.