Parce que le marché de l’emploi évolue, la conciliation travail-famille-études-proche aidance résulte des impératifs de la famille, de ceux de l’organisation des services et du marché du travail ou des études. Ce défi fait appel à plusieurs acteurs : les individus, les entreprises (ou tout autre employeur) et les acteurs sociopolitico-économiques.

Je suis

Individu

Un parent, grand-parent, proche aidant, famille élargie

Entreprise

Un employeur, un gestionnaire, un syndicat

Collectivité

Un municipalité, une organisation, un service-public

Étudiant

Un étudiant, un parent-étudiant

STRATÉGIE D’ACTION
ESTRIENNE

La stratégie d’action estrienne est issue des résultats du portrait de la situation dressé en estrie ainsi que du travail de réflexion mené par les membres du comité orienteur et des partenaires dans les sept territoires de la région. Cette stratégie concertée est à la fois le fruit d’une étude auprès d’une population de quelque 900 personnes et d’une concertation auprès d’une soixantaine de partenaires.

RÉPERTOIRE DES MESURES DE CONCILIATION FAMILLE-ÉTUDES-TRAVAIL-PROCHE AIDANCE

Vous découvrirez des mesures de conciliation adaptées à vos besoins et à votre secteur d’activité.

CONCILIATION FAMILLE-ÉTUDES-TRAVAIL PAR MRC

Cliquez sur la MRC de votre choix pour connaître les actions 
en lien avec la conciliation famille-études-travail.

MRC DES SOURCES

La municipalité régionale de comté (MRC) des Sources regroupe sept municipalités. Située en plein cœur du triangle formé par Québec, Sherbrooke et Montréal, elle jouit d’une position géographique privilégiée. De plus, elle possède un potentiel stratégique important attribuable à la présence d’actifs physiques exceptionnels, comme les haldes minières, le puits minier, le mont Ham et le secteur de villégiature des Trois-Lacs.

Consulter

MRC DU GRANIT

La MRC du Granit est située à l’est de Sherbrooke, près de la frontière américaine. Son territoire est essentiellement constitué de forêts et de terres agricoles (85 %). Les principaux secteurs industriels sont la transformation du bois et du granit et la confection. La ville de Lac-Mégantic représente le principal pôle de services de la région.

Consulter

MRC DU VAL SAINT-FRANCOIS

Alliant un héritage d’innovations industrielles et des paysages inspirants, le Val-Saint-François vous accueille au cœur d’un carrefour ferroviaire et routier, au nord de la région estrienne et près de la frontière américaine. Les cultures française et anglosaxonne s’unissent, tant dans l’architecture que dans la culture de ses citoyens.

Consulter

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS

Bordée au sud par le New Hampshire et à l’ouest par Sherbrooke, la MRC du Haut-Saint-François est formée de 14 municipalités très dynamiques offrant chacune une excellente qualité de vie, un accueil chaleureux et des coûts d’établissement très compétitifs aux citoyens et aux entreprises.

Consulter

MRC DE SHERBROOKE

Stratégiquement située entre Montréal, Québec et Boston, Sherbrooke offre un milieu de vie dynamique où se côtoient une éducation de qualité et un esprit d’innovation. Elle offre tous les avantages d’un grand centre urbain et une qualité de vie exceptionnelle. La Ville de Sherbrooke et la MRC de Sherbrooke forment une seule et unique entité.

Consulter

MRC DE MEMPHRÉMAGOG

La MRC de Memphrémagog a été constituée le 1er janvier 1982. Elle est administrée par son conseil, lui-même composé de chacun des maires des 17 municipalités de son territoire. La vision stratégique de la MRC, mise à jour en mai 2014 par les membres du conseil, est la suivante : « La MRC de Memphrémagog – un modèle d’innovation pour le dynamisme de notre économie, la protection de l’environnement, la mise en valeur de nos paysages et de notre patrimoine ainsi que la qualité de vie des citoyens. Pour assurer un avenir sain de nos communautés, nous misons sur le développement durable. »

Consulter

MRC DE COATICOOK

La création de la municipalité régionale de comté (MRC) de Coaticook remonte à décembre 1981. À cette époque, la MRC se composait de 17 municipalités. Le territoire connut successivement les regroupements de Saint-Herménégilde village et Saint-Herménégilde paroisse (1986) pour ne former que Saint-Herménégilde, Compton village et Compton canton (1994) pour ne former que Compton, Dixville village et Saint-Mathieu-de-Dixville (1995) pour ne former que Dixville, Coaticook ville, Barford canton et Barnston canton (1998) pour ne former que Coaticook. La MRC accueillit respectivement Saint-Malo (1998) et Waterville (2002).La MRC de Coaticook est actuellement composée de 12 municipalités.

Consulter